Gilles Tchorowski

Vivre à sa juste place : et si vous étiez la personne la plus importante de votre vie?

Vivre à sa juste place : et si vous étiez la personne la plus importante de votre vie?

Le 8 mai 2019, Article de , Dans bien-être, Avec 0 commentaire

La liste des personnes les plus importantes de votre vie

Si vous deviez faire la liste des personnes les plus importantes de votre vie, qui en ferait partie? Et surtout qui serait placé tout en haut de cette liste?

Certains d’entre vous se placent peut-être en queue de peloton, tandis que d’autres ne pensent même pas avoir à y figurer.

Et pourtant, une option qui peut tout changer est de monter sur la première marche du podium de votre vie ! Car c’est bien de votre vie dont il s’agit.
Si vous n’occupez pas la première place, et que vous laissez cette dernière à d’autres (enfants, conjoint, parents …), tout ne se passera pas selon vos désirs, et vous risquez de dépenser beaucoup d’énergie pour peu de retours.

N’y voyez là aucune forme d’égoïsme, narcissisme ou autre forme d’égocentrisme, s’autoriser à exister et avoir de l’importance à ses propres yeux reste simplement le meilleur moyen de vivre pleinement sa vie, sans oublier celle des autres, bien au contraire.

C’est d’ailleurs quand chacun, dans une famille, est à sa place, que le système est équilibré (voir l’article sur les constellations familiales).

Pourquoi se voir comme quelqu’un d’important?

C’est lorsque vous vous écouterez, que vous ferez ce qui est bon et juste pour vous, que vous vous sentirez bien dans vos baskets.
Vous pourrez ainsi donner du sens à votre existence, pour être réellement et sereinement à l’écoute des autres.

Exemple

Prenez l’exemple d’une personne qui fait tout pour son entourage, avec le sentiment, lorsqu’elle prend le temps d’y penser, que personne n’en fera jamais autant pour elle (voir article mission sauveur).

Son intention, bien que louable, la place dans une situation assez inconfortable à la longue. Mais elle souhaite que ses proches aillent bien, alors elle se sacrifie pour eux.

Si ses enfants sont les plus importants à ses yeux, elle va être à l’écoute de leurs besoins (ce qui est tout à fait normal), mais n’écoutera plus forcément les siens.
Il n’est pas impossible, dès lors, d’avoir l’impression de « ne pas avoir de vie ».

Et lorsqu’elle se sera suffisamment éloignée de ses désirs, ses envies, sera-t-elle véritablement et pleinement « elle-même » ?

Être heureux s’apprend

Rappelez-vous qu’un enfant dépend, pendant un temps (plus ou moins long) de ses parents en terme de comportements, de croyances …
Il a donc plus de chances d’être heureux si ses parents aspirent à l’être, et lui montrent cet exemple.

Car être heureux s’apprend ! Par conséquent, si vous grimpez en haut de votre liste, en pensant à ce qui est bon pour vous, vous ferez des choix qui vous ressembleront, serez attentifs à votre bien-être, et serez donc à même d’être dans les meilleurs conditions pour apporter votre aide, votre soutien ou simplement votre amour à votre entourage, et ce, sans vous sentir oppressé.

Prendre soin de soi a toujours des bénéfices, d’une part pour soi, mais aussi pour les personnes qui vous côtoient, et qui se trouvent « après » vous dans la liste les personnes importantes de votre vie.

Votre vie, tout comme votre bien-être, vous appartient. Personne ne peut la conduire mieux que vous.

N’attendez pas que quelqu’un pense à vous si vous n’êtes pas en capacité de le faire vous-même.

Le cercle vertueux

Il est d’ailleurs très intéressant de se rendre compte à quel point lorsque l’on pense à soi, que l’on s’occupe de soi, que l’on est à sa propre écoute, les choses et le comportement de l’entourage changent autour de soi.
C’est à partir de ce moment-là que vous commencez à rencontrer des personnes aptes à vous apporter encore plus de bien-être, vous aidant à mieux vous connaitre : c’est le principe du cercle vertueux.

Car, prendre soin de soi, c’est apprendre à mieux se connaitre. Et c’est une condition indispensable pour que votre entourage vous connaisse lui aussi, qu’il puisse être au fait de vos limites.

Si vous avez l’impression que les gens dépassent souvent les limites, vous êtes-vous déjà demandé si vous les aviez réellement et précisément fixées ?

Petits conseils

  • Faites la liste des personnes les plus importantes pour vous,
  • Si vous n’y êtes pas, inscrivez-vous,
  • Si vous êtes tout en bas, ou ailleurs qu’à la première place, faites-vous grimper jusqu’en haut,
  • Si vous entretenez avec certaines personnes de la liste des liens toxiques ou difficiles, faites du tri : retirez-les de la liste ou coupez ce lien (voir article sur les bonshommes allumettes),
  • Pensez à tout ce qui est bon pour vous, et autorisez-vous à le faire,
  • Déléguez certaines tâches,
  • Voyez ce que cela change pour vous, et pour vos proches.

 » La vie appartient à ceux qui la prennent, lui donnent un sens, et se reconnaissent dans cette voie.
Vivre en bonne entente avec soi-même permet de vivre, non pas pour, mais avec les autres. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *