Gilles Tchorowski

Les bonshommes allumettes

Les bonshommes allumettes

Le 8 février 2019, Article de , Dans outil thérapeutique, Avec 0 commentaire

La manière dont vous vivez certaines de vos relations (familiales, professionnelles, amicales, ou de couple) peuvent, consciemment ou inconsciemment, vous affecter. Lorsque vous entretenez au quotidien un rapport toxique avec une personne, vous pouvez penser qu’il n’y a rien faire, que cela ne dépend pas de vous, que c’est à l’autre de changer. La technique des bonshommes allumettes vous offre pourtant une possibilité d’agir de votre côté de la relation, pour modifier le lien qui vous unit à cette personne.

Se libérer d’un lien toxique

La technique des bonshommes allumettes (créée par Jacques Martel) est simple, efficace et accessible à tous. Elle permet de couper un lien toxique qui vous « attache » à certaines personnes ou situations, et ainsi de vous libérer des émotions négatives qui y sont associées.
Elle consiste, sur un plan symbolique, à couper les liens d’attachement (et non d’amour) entre deux personnes, afin d’assainir la relation.

Le cerveau ne fait pas de différence entre réel, imaginaire, et symbolique

Le cerveau ne fait aucune distinction entre ce qui est réel,  virtuel, imaginaire, ou symbolique. Exemple : vous adorez le chocolat : quand vous voyez une boîte de chocolat, vous salivez (« le réel ») ; quand vous y pensez, vous salivez également (« l’imaginaire »). Si vous voyez  une publicité en 3D sur ce chocolat (« le virtuel »), idem. Si vous rangez toujours vos chocolats dans une boîte particulière, la simple vue de cette boîte déclenchera une salivation (« le symbolique »). Notre système nerveux lance l’ordre de produire de la salive, sans faire la différence entre le réel, l’imaginaire, le virtuel et le symbolique. C’est cette incapacité de distinction que va utiliser la technique des bonshommes allumettes.

Comment s’y prendre: pas besoin d’être un grand dessinateur

1) Dessinez-vous, très simplement, sur la gauche d’une feuille. Écrivez en dessous : votre prénom et l’initiale de votre nom (ex: Roméo.M),

2) Dessinez la deuxième personne sur la partie droite, idem pour le prénom et le nom (ex: Juliette.C),

3) Tracez un cercle de lumière autour de votre bonhomme allumettes symbolisant ce que vous souhaitez de meilleur pour vous-même,

4) Idem pour la personne, et le cercle de lumière pour lui souhaiter, tant qu’à faire, également le meilleur,

5) Idem autour des deux bonshommes allumettes , symbolisant le meilleur pour la relation,

6) Tracez ensuite les lignes d’attachement conscientes ou inconscientes entre les deux bonshommes allumettes au niveau des 7 centres d’énergie/chakras (au sommet du crâne, entre les 2 yeux, la gorge, le cœur, le plexus solaire, sous le nombril, et le sacrum),

7) Avec une paire de ciseaux, découpez la feuille au niveau des lignes d’attachement,

8) Débarrassez- vous des 2 morceaux de papier (en les brûlant, les chiffonnant, ou en les jetant simplement à la poubelle).

C’est fait! Il n’y a plus qu’à laisser agir, lâcher prise, et observer.

Gilles Tchorowski
Thérapeute
Infos et contact: www.gtoujourslechoix.com
Page facebook: G Toujours le choix

(Inspiré de l’article d’Isabelle, plus complet, que vous pouvez trouver en intégralité sur : http://lescarnetsdubienetre.com/les-petits-bonhommes-allumettes-se-liberer-des-emotions-negatives)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *